Actu bénévole

ALICE MILLIAT ENTRE EN SES MURS

Publié le 30 March 2021

Alice-Milliat- inauguration statue
La Maison du sport français accueille désormais une nouvelle résidente permanente.

Le CNOSF, avec la Fondation Alice Milliat, a installé, au sein même de son Hall d’entrée et sous le regard ému d'une représentante de la famille, une œuvre d'art réalisée en hommage à Alice Milliat. Elle y trône désormais aux côtés du baron Pierre de Coubertin, rénovateur des Jeux Olympiques et découvreur de l’Olympisme.

Initiatrice de la Fédération sportive féminine internationale et des Jeux mondiaux féminins, Alice Milliat a tenu un rôle décisif dans le développement du sport féminin et son intégration au programme olympique. Tombée dans l’oubli depuis le milieu du siècle dernier, cette pionnière ressort de l’ombre depuis une quinzaine d’années, au gré du travail d’historiens et de l’action de personnalités engagées, notamment, dans la défense de la place des femmes dans le sport. 

Entre 1915 et 1936, Alice Milliat s’engagea sans compter pour l’accès des femmes à la pratique sportive et à la compétition, en France et dans le monde. Née le 5 mai 1884 à Nantes et décédée le 19 mai 1957 à Paris, Alice Milliat est la première dirigeante du sport féminin mondial. Sportive, elle pratique l'aviron à haut niveau et s’est également essayée à la natation et au hockey sur gazon. Sa carrière de dirigeante sportive commence en 1915 lorsqu’elle prend la présidence du Fémina Sport, un club omnisports féminin. Elle fait également partie des fondatrices de la Fédération des sociétés féminines sportives de France en 1917. Elle en deviendra d'ailleurs la présidente dès 1919. Devant l’immobilisme des fédérations sportives à inclure des femmes dans le monde du sport, Alice Milliat voit plus grand et fonde en 1921 la Fédération sportive féminine internationale (FSFI).

En savoir plus sur Alice Milliat