Actu bénévole

Une Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité aura lieu le 25 septembre 2021

Publié le 22 September 2021

citoyenneté-612x612
Dans une enquête Ifop réalisée pour l’Odas, deux tiers des personnes sondées estiment que les relations entre les habitants se sont détériorées depuis 20 ans, et une même proportion serait partante pour participer à un événement local destiné à renforcer ces liens. L’occasion leur en sera donnée le 25 septembre prochain, avec la tenue d’une "Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité" qui donnera lieu à des événements visant à promouvoir l’entraide, le bénévolat, ou encore les dynamiques intergénérationnelles.

Suite à l’appel lancé en juin dernier par l’Observatoire national de l’action sociale (Odas) et les maires impliqués dans l’organisation d’une journée citoyenne, une quarantaine d’organisations se sont fédérées pour qu’ait lieu une "Journée nationale de la citoyenneté et de la fraternité". Ce sera le 25 septembre 2021. Parmi ces organisations, six associations d’élus (l’Association des maires de France, l’Association des maires ruraux de France, l’Association des petites villes de France, France urbaine, Villes de France et Ville & banlieue) invitent leurs adhérents à rejoindre le mouvement.

"Consolidons nos liens sociaux"

La participation peut simplement consister à afficher dans les communes le message "Consolidons nos liens sociaux". L’objectif étant toutefois de multiplier "les actions mobilisant les habitants, quelles que soient leurs générations ou leurs cultures", selon le dossier de présentation de l’événement. Les élus et les associations peuvent par exemple organiser ce jour-là une journée citoyenne – mobilisation des habitants autour de quelques chantiers d’intérêt général -, des repas de quartier, des "pique-niques intergénérationnels et interculturels", des animations avec les commerces et les artisans locaux, ainsi que dans les centres sociaux, les médiathèques et les tiers lieux… Autres suggestions : l’installation de boîtes à idées dans les quartiers, ou encore la tenue de "forums de l’engagement citoyen et associatif" qui, en plus de "présenter les prestations offertes par les unes et les autres" comme un forum des associations classique, mettraient l’accent sur "l’intérêt d’être bénévole"…